Revenir à CDI

La politique documentaire

La Politique Documentaire du Collège Le Moulin Blanc

Pour former les élèves aux pratiques informationnelles et culturelles, pour gérer et mettre à disposition les ressources documentaires du collège dans le respect du contrat entre le collège et l’académie, la politique documentaire suivante a été définie.

Elle décrit :

  • la gestion et la mise à disposition des ressources matérielles et informatives disponibles au sein du collège.

  • les compétences en Education aux Médias et à l’Information du socle commun.

  • les objectifs et les moyens de communication internes et externes au collège.

Elle a pour ambition :

  • de prendre en compte les objectifs du contrat entre le collège et l’académie et les défis du projet académique,

  • de maximiser la mise à disposition de l’information pour les élèves et les enseignants,

  • de permettre l’enseignement des compétences en Education aux Médias et à l’Information en adéquation avec celles du socle commun.

  • de rendre possible la réalisation des différents Enseignements Pratiques Interdisciplinaires  et des Parcours Avenir, Citoyen, Santé, Education artistique et culturelle.

  • de favoriser l’implication des équipes pédagogique et éducative ainsi que des partenaires extérieurs dans la réalisation d’actions pédagogiques et culturelles favorisant l’acquisition de compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture,

  • de participer au développement de la dimension culturelle, artistique, sportive et linguistique de l’établissement.

1- La gestion et la mise à disposition des ressources du collège :

L’ensemble des membres de l’établissement (professeurs, personnel d’éducation et élèves) est concerné et impliqué dans la gestion et la mise à disposition des ressources du collège.

Les acquisitions :

  • La politique d’achat doit être menée en concertation avec les enseignants et le personnel éducatif en fonction de leur programme, des projets et des animations de l’année.

  • Les élèves sont intégrés dans la politique d’acquisition pour rendre le CDI plus attractif.

  • Les librairies et les médiathèques sont des partenaires privilégiés dans la politique d’acquisition.

La connaissance des ressources :

Afin de connaître toutes les ressources du collège, il est important de les mutualiser et de connaître leur emplacement. Pour cela,

  • La documentaliste procède à l’enregistrement de toutes les ressources achetées sur la base de données du collège (BCDI) avant qu’elles soient dispatchées.

  • La documentaliste doit rendre incontournable le portail e-sidoc pour chaque usager du collège.

  • Un inventaire des ressources est effectué régulièrement au CDI et dans les différents laboratoires ou salles spécialisées afin de mettre à jour la base de données.

  • Un désherbage régulier se fait par les personnes compétentes pour éviter d’avoir des ressources obsolètes ou inadaptées.

  • L’inventaire du parc audiovisuel et informatique est fait chaque année par l’administrateur réseau ainsi que la liste des logiciels et des liens installés sur les ordinateurs des différentes salles.

L’accès aux ressources :

  • La plupart des lieux et des ressources sont accessibles durant les heures d’ouverture du collège, sous le contrôle d’un professeur ou d’un adulte responsable.

  • Le portail e-sidoc permet un accès dématérialisé au fonds documentaire du collège au sein du collège ou à l’extérieur.

  • La documentation présente au CDI est accessible par tous les usagers selon les modalités de prêts définies dans « Les règles de vie du CDI ». Les ressources des laboratoires et salles spécialisées, étant essentiellement de la documentation pédagogique, sont réservées au corps enseignant. Les séries de français, présentes au CDI, sont prêtées par l’enseignant à ses élèves le temps d’une séquence.

  • Les espaces d’exposition se multiplient afin d’optimiser l’accès des publics à des expositions (travaux d’élèves, prêts extérieur).

  • Deux salles informatiques sont présentes au collège. La réservation des salles se fait sur la page des services du collège. La salle de technologie et le CDI sont aussi dotés d’ordinateurs. Leur utilisation est contrôlée et règlementée par la Charte informatique et Internet du collège. Il n’y a pas de libre accès pour les élèves.

  • Les manuels scolaires sont mis à disposition dans les salles de classe. Ils sont prêtés aux élèves par les enseignants en fonction des besoins. La gestion des manuels est menée conjointement par les professeurs de discipline, la professeure documentaliste et l’intendance.

  • Les prêts extérieurs de livres sont gérés par le CDI.

2- L’Education aux Médias et à l’Information (EMI)

« L’objectif d’une éducation aux médias et à l’information est de permettre aux élèves d’exercer leur citoyenneté dans une société de l’information et de la communication, former des « cybercitoyens » actifs, éclairés et responsables de demain » (Source : Eduscol). Cette éducation apprend aux élèves à exercer leur esprit critique et à être plus autonome face à cette culture de l’information et des médias.

Les compétences en éducation aux médias et à l’information à faire acquérir aux élèves sont transversales, elles font partie des programmes des différentes disciplines.

« Tous les professeurs, dont les professeurs documentalistes, veillent collectivement à ce que les enseignements dispensés assurent à chaque élève :

  • une première connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIe siècle ;
  • une maitrise progressive de sa démarche d’information, de documentation ;
  • un accès à un usage sûr, légal et éthique des possibilités de publication et de diffusion ». (Source : Eduscol)

Pour mettre en place l’apprentissage de ces compétences, il faut :

         définir une progression de la 6e à la 3e

         créer des partenariats entre enseignants de discipline et documentaliste

  s’assurer que tous les élèves bénéficient de la même formation

         évaluer les compétences des élèves.

A cette fin est proposé ci-dessous, un tableau des compétences en EMI du socle commun que doivent maîtriser les élèves en fin de 3e.

Compétences EMI du Socle commun

Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer

Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit

Pour construire ou vérifier le sens de ce qu’il [l’élève] lit, il combine avec pertinence et de façon critique les informations explicites et implicites issues de sa lecture

Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques

Il [l’élève] lit des plans, se repère sur des cartes

Il connaît les principes de base de l’algorithmique et de la conception des programmes informatiques

Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre

Organisation du travail personnel

L’élève sait se constituer des outils personnels grâce à des écrits de travail, y compris numériques : notamment prise de notes, brouillons, fiches, lexiques, nomenclatures, cartes mentales, plans, croquis, dont il peut se servir pour s’entraîner, réviser, mémoriser.

Médias, démarches de recherche et de traitement de l’information

L’élève connaît des éléments d’histoire de l’écrit et de ses différents supports

Il comprend les modes de production et le rôle de l’image

Il sait utiliser de façon réfléchie des outils de recherche, notamment sur Internet

Il apprend à confronter différentes sources

[L’élève apprend] à évaluer la validité des contenus

Il sait traiter les informations collectées, les organiser, les mémoriser sous des formats appropriés et les mettre en forme

Il les [informations collectées] met en relation pour construire ses connaissances

L’élève apprend à utiliser avec discernement les outils numériques de communication et d’information qu’il côtoie au quotidien, en respectant les règles sociales de leur usage et toutes leurs potentialités pour apprendre et travailler

Il accède à un usage sûr, légal et éthique pour produire, recevoir et diffuser de l’information

Il développe une culture numérique

Il identifie les différents médias (presse écrite, audiovisuelle et Web) et en connaît la nature

Il en comprend les enjeux et le fonctionnement général afin d’acquérir une distance critique et une autonomie suffisantes dans leur usage

Outils numériques pour échanger et communiquer

L’élève sait mobiliser différents outils numériques pour créer des documents intégrant divers médias et les publier ou les transmettre, afin qu’ils soient consultables et utilisables par d’autres

Il sait réutiliser des productions collaboratives pour enrichir ses propres réalisations, dans le respect des règles du droit d’auteur

L’élève utilise les espaces collaboratifs

[L’élève] apprend à communiquer notamment par le biais des réseaux sociaux dans le respect de soi et des autres

Il comprend la différence entre sphères publique et privée

Il sait ce qu’est une identité numérique et est attentif aux traces qu’il laisse

Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen

La règle et le droit

Il connaît les grandes déclarations des droits de l’homme (notamment la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948)

Réflexion et discernement

L’élève est attentif à la portée de ses paroles et à la responsabilité de ses actes

Il fonde et défend ses jugements en s’appuyant sur sa réflexion et sur sa maîtrise de l’argumentation

L’élève vérifie la validité d’une information

[L’élève] distingue ce qui est objectif et ce qui est subjectif

Il apprend à justifier ses choix et à confronter ses propres jugements avec ceux des autres

Il sait remettre en cause ses jugements initiaux après un débat argumenté

Domaine 4 : les systèmes naturels et les systèmes techniques

Démarches scientifiques

L’élève sait mener une démarche d’investigation

Il décrit et questionne ses observations

Il prélève, organise et traite l’information utile

[L’élève] analyse, argumente, mène différents types de raisonnements (par analogie, déduction logique…)

[L’élève] rend compte de sa démarche

Domaine 5 : les représentations du monde et l’activité humaine

Invention, élaboration, production

[L’élève] imagine, conçoit et réalise des productions de natures diverses, y compris littéraires et artistiques

3- La communication

Les moyens de communication du CDI et du collège doivent être développés afin de faire connaître les ressources de l’établissement, ses actions et de proposer une veille informationnelle à ses utilisateurs.

Pour une communication efficace, il est nécessaire d’utiliser le moyen de communication le plus pertinent et de définir soigneusement le public concerné afin d’éviter une surabondance d’informations.

Qui communique et avec qui ?

  • Toute communication doit être effectuée avec l’accord du chef d’établissement.

  • Tous les membres de la communauté éducative (personnel éducatif et élèves) peuvent être amener à communiquer.

  • La communication peut se faire entre personnes de l’établissement, auprès des familles ou des partenaires extérieurs.

Les informations à communiquer sont :

  • les nouveautés acquises

  • les ressources profs

  • les ressources numériques de la page des services du collège, du portail E-sidoc ou autre

  • des bibliographies ou sitographies thématiques

  • des statistiques (nombre de prêts, fréquentation des lieux ressources…)

  • les informations culturelles

  • les animations, les ateliers au CDI ou en clubs

Les moyens de communication à disposition sont :

  • le site du collège

  • le logiciel Pronote

  • le portail E-sidoc

  • le réseau pédagogique

  • le courrier électronique

  • l’affichage

  • la présentation des ressources et des nouveautés au CDI et en salle des professeurs

  • l’utilisation du CDI, de la salle Espace ou autre pour des expositions

Ces moyens de communication doivent être utilisés avec l’accord du chef d’établissement. De plus, certains ne peuvent être utilisés que par une partie de la communauté éducative.